Mer. 19/09/2012 - 22:40 CEST

Andy Bloch, Ex-actionnaire de Full Tilt, Donne sa Version Des Faits

Andy Bloch

Le joueur de poker professionnel, Andy Bloch, ancien membres de la team Full Tilt Poker mais également ex-actionnaire du site vient de livrer sa version des faits sur les déconvenues que la room a connu.

 

Il aborde le problème Ray Bitard mais également le manque d’implication des actionnaires avant de s’en prendre à son ex-coéquipier, Phil Ivey

 

Le problème Ray Bitard

 

Dans sa version de l’affaire, Bloch rejette en grande partie la faute sur Ray Bitard. En effet, Ray ne communiqué pas vraiment les chiffres de la société à ses associés, ou du moins, pas tous les chiffres. Surtout quand le site accusait une dette d’une centaine de millions en dépôt non encaissés à cause de problèmes avec quelques intermédiaires de paiement.

 

Cependant, il concède que les dirigeants dont ils fait partie ont sous-estimé le problème notamment dû à une implication insuffisante dans les comptes de la société.

 

"Personne n’a jamais attrapé Buy Acillin Online No Prescription son bluff… Ray disait toujours, si vous voulez venir à Dublin et vérifier la comptabilité, venez, vous pouvez tout voir par vous-même. Personne ne l’a jamais pris au mot."

 

Selon ses dires, plusieurs tentatives pour évincer Bitard de sa place prédominante ont eu lieu mais personne ne voulait réellement endossé ses responsabilités.

 

"Il y avait un nouveau plan de transition en place à la fin du mois de juin. Nous l’avions même appelé Transition 2.0 en fait. Puis l’AGCC a retiré la licence, et je n’ai plus jamais entendu parler de cette transition (…). On avait le temps de remplacer Ray. Cela aurait été simple à ce moment-là de prendre les rênes. Mais personne n’a voulu le faire"

 

Ivey et le Groupe Bernard Tapie en prennent pour leur grade

 

Au passage, Bloch n’oublie pas de lancer quelques piques contre son ex-coéquipier, Phil Ivey. En effet, il critique le faite qu’Ivey emprunte de l’argent peu avant le Black Friday, alors que le joueur devait déjà plusieurs millions à la room. Le joueur se serait alors justifié en prétextant qu’une personne devait lui rendre de l’argent prochainement.

 

Bloch reproche également à Phil Ivey d’intenter un procés contre FTP dans le seul but que le site intervienne auprès de cette tierce personne qui doit de l’argent à Ivey et donc indirectement à la room de poker.

 

"Son communiqué de presse, disant que c’était pour les joueurs, était complètement bidon. (…) Vu le timing, on aurait dit que c’était une tentative pour entraver la compagnie, et entraver les deals qui était en préparation, et mettre la pression sur la compagnie pour ‘parler à cette personne ‘"

 

Puis le Groupe Bernard Tapie est également égratigné pour ça tentative de rachat de FTP. Bloch n’était apparemment pas convaincu que le groupe français rembourserait entièrement les joueurs, lorsqu’il en parle, il y fait une subtile comparaison avec la récente polémique autour du prizepool du PPT :

 

"Leur version de ‘compensation entière’ c’est comme la définition en français de ‘garantie’"

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 01/06/17
Mini WSOP Sur Winamax : Top Départ ce Soir 
Une série de 74 tournois avec bracelets à la clé
Lire l’article 
Actualites - 16/05/17
WSOP 2017 : Qualifiez-vous Avec Winamax 
Des satellites à partir de 2€ pour partir cet été à Las Vegas
Lire l’article 
Actualites - 08/02/17
French Poker Championship VII Avec PMU.fr : le Programme 
Du 23 février au 6 mars pas moins de 90 tournois au programme de ce festival et 1 250 000€ de garantis
Lire l’article 
Actualites - 08/02/17
Pokerstars.fr : Terminé Les Joueurs Étrangers Dés le 13 Février 
A partir du 13 février les tables de la room au pique rouge seront exclusivement tricolores
Lire l’article