Jeu. 29/01/2015 - 12:41 CET

Croupiers à Deauville : on Achève Bien Les Chevaux

Croupiers à Deauville : on Achève Bien Les Chevaux
Début des FPS en lever de rideau de la grand messe de l'EPT Deauville et si les joueurs sont à la fête, dans les coulisses les croupiers souffrent

Top départ des FPS hier, en introduction de l’incontournable EPT Deauville. Facebook se couvre peu à peu de statuts annonçant arrivées sur les planches, rendez-vous à l’O2, double up, busto, dans la joyeuse euphorie des premiers jours de grand tournoi.

Soudain un couac, une fausse note, une dissonance, un grain de sable coincé entre les planches …

« Je ne tiens pas à m’exprimer à chaud sur ce qu’il vient de se passer par peur d’aller trop loin dans mes propos mais je posterai un statut très prochainement…. En attendant fini Barrière fini Deauville pour moi et certains de mes camarades…

BON COURAGE à tous les croupiers restant sur place « 

 

Les croupiers de l’EPT logés dans des conditions indignes

Oui cela fait tache à l’heure du début des réjouissances. Je contacte plusieurs croupiers : ils semblent tous en état de choc, tout en se refusant à réagir à chaud. Et puis les langues se délient … On me parle d’écurie, de logement insalubre, les premières photos circulent ….

 

Ecuries

 

 Les chambres sont donc situées dans ce bâtiment de l’hippodrome de Deauville au-dessus des boxes des chevaux. Les croupiers arrivés sur place découvrent horrifiés dans une odeur de purin :

« … un long couloir étroit, de par lequel se trouvent une quinzaine de chambres. Au début du couloir, deux toilettes et une pièce où se trouvent trois douches côte à côte, et des éviers... »

 

Douche

 

Douches collectives donc, sachant que bien sûr croupiers et croupières sont logés à la même enseigne…

Après ouverture des chambres le constat ne fait qu’empirer :

 » ...le lit est couvert de draps avec des poils. Dans la chambre d’à côté, le tiroir de la table de nuit est dégueulasse. En tirant le lit, on trouve de la terre et des tas de poussière. La couverture est poussiéreuse, on y trouve même de l’herbe ou de la paille…« 

 

sale

 

Une réunion avec Lucille Denos la Directrice Buy Cefaclor Online No Prescription du tournoi et la responsable des ressources humaines aboutira à une fin de non-recevoir :

« J’ai visité moi-même les lieux, j’estime que les conditions sont correctes, maintenant si vous ne les acceptez pas, vous êtes libres de partir.« 

 

Les plus indignés sont bien sûr dans le collimateur comme l’explique un croupier, l’un des tout meilleur, que toute la profession apprécie et respecte :

 » Ensuite elle nous prend à part avec Jérôme pour nous annoncer qu’elle n’a pas de solution pour nous car notre attitude de refuser le contrat serait inacceptable, qu’on les a abandonnés. Donc je lui réponds que nous ne les avons pas abandonnés car nous étions toujours là, et que nous avons même dormi par terre pour pouvoir être présents, tout de suite elle me coupe avec un ptit « chhhut », je lui répète donc que nous avons dormi par terre pour pouvoir être là, et là dessus elle m’a menacé d’appeler la sécurité !!! Le remerciement de 5 ans de bons et loyaux services…« 

 

Ils sont une poignée à claquer la porte malgré le manque à gagner, comme le dit l’un d’eux :

« J’avais besoin de cette paye…. Mais bon, aucune somme d’argent ne pourra acheter ma dignité« 

 

Croupiers : les précaires de PokerLand

 

Les réactions surviennent : indignation, dégoût … Celle de Sébastien Sergent me semble représentative du ressenti de la Communauté :

 

Seb

 

Oui c’est honteux. A l’heure où les cercles ferment laissant leur personnel sur le carreau, les croupiers tremblent pour leurs heures de travail et savent qu’à la moindre vague ils peuvent devenir des oubliés des castings.

Il y a les Events où ça se passe bien : logement en appartement ou dans des hôtels haut de gamme, buffets repas, salles de pause confortables, navettes éventuelles…

Mais de plus en plus on trouve un maigre salaire quotidien, des frais de déplacement sans cesse revus à la baisse  ( » de 200€, à 150€, 125€, puis cette année 100€. » ), corvéables à merci avec les « jours de réserve » où sans être rémunérés ils attendent sur place le bon vouloir des organisateurs, des sandwiches à toute heure en guise de repas, des nuits dans des hôtels bas de gamme à plusieurs par chambre où seul l’épuisement permet de trouver le sommeil dans la promiscuité entre des cloisons de carton-pâte …

 

Une croupière tient à préciser la situation vis à vis de Barrière :

 

« La situation vécue aujourd’hui par mes collègues est scandaleuse. Même si l’EPT Deauville organisé par Barrière reste le seul EPT où nous avons encore des frais pour notre transport et des repas, le salaire est fixé à 130€ par jour pour 10 heures de travail, souvent plus, sans rémunération supplémentaire. En France il y a un Droit du travail.

Sur les autres EPT il n’y a aucun remboursement de transport, pas de repas et c’est salaire-loto : on vient en sachant qu’on va gagner 3% du Prizepool et qu’on peut travailler jusqu’à 17 heures par jour. Depuis la suppression des frais notre salaire a donc diminué de moitié et l’on sait que nos deux premiers jours de boulot nous remboursent à peine de nos dépenses« 

 

Ce qui est rageant vu de l’extérieur, c’est qu’on a envie de donner dans le « Yaka, Faukon ». Voyons les Amis, un peu de solidarité !!! Si TOUS les croupiers hier avaient refusés de dealer, il se passait quoi ? Le rapport de force aurait été de quel côté ? Barrière faisait quoi au Shuffle up and Deal ?

Mais il y a les factures, la peur de ne plus travailler, on baisse les yeux et le spectacle continue … Il y avait eu lors d’un PPT en 2010 à Cannes un semblant de révolte de la part des dealers : ils avaient eu gain de cause sur le coup, mais certains ne travaillèrent plus jamais pour Partouche …

 

Awards

 

 Ces croupiers indépendants ont été salués par un European Poker Award : le « Jury Special Prize » 2013 attribué aux European Poker Dealers. Sacré reconnaissance non ?

Le trophée est entre les mains de Karine, croupière victime d’un grave accident de voiture en se rendant sur un tournoi. La solidarité de tout PokerLand s’est organisée autour d’elle, pour lui permettre de se soigner sereinement. Faut-il uniquement des évènements à ce point dramatique pour souder tous les acteurs du Poker ?

Je souhaite de tout mon coeur que ce ne soit pas le cas et que cette fois-ci joueurs, organisateurs, journalistes seront là pour soutenir les croupiers. A eux aussi de donner l’exemple : prendre conscience qu’ils sont une entité représentant un vrai poids et que sans eux, plus rien n’est possible…

 

Du côté de Lucille contactée à deux reprises hier, pas de réaction. Quant à PokerStars à aucun moment ils n’ont été impliqués dans cette affaire de logement, reste les rumeurs persistantes de la fin de l’EPT Deauville, remplacé selon certains par un EPT Cannes ou pour d’autres par un EPT Enghien …

 

EDIT : La réaction de Lucille Denos

 

Mama Bijoux

 

 

 

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 19/01/17
UNIBET DSO 2017 : le Programme et Les Nouveautés 
Un programme dense et international pour cette huitième édition de l'UDSO
Lire l’article 
Actualites - 16/01/17
Unibet DSO Divonne : Thierry Mangot Vainqueur 
L'amateur suisse s'est imposé sur le Main Event, tandis que Quentin Lecomte remportait le High Roller
Lire l’article 
Actualites - 10/01/17
France Poker Open 2017 Avec PMU.fr 
Tout sur le nouveau circuit Live de PMU.fr, orchestré par TexaPoker
Lire l’article 
Actualites - 09/01/17
Casino de Namur : le Programme 2017 
Un beau programme pour l'année à venir à déguster chez nos voisins belges.
Lire l’article