Lun. 30/06/2014 - 17:23 CEST

Jeremy Nock : L’énergie Positive

La vie est faite de hasard et souvent il fait bien les choses. Il y a une semaine je prenais contact avec 2 joueurs pour réaliser leur interview et quelques jours plus tard ils se retrouvaient tous les deux en Table Finale du POP à l’ACF. Les deux hommes s’estiment et revendiquent tous deux un Poker fait de fun et de respect de l’adversaire. On trouve même des similitudes dans leurs parcours… Dimanche je vous servais Nicolas Dervaux sur un plateau, aujourd’hui rencontre avec Jeremy Nock.

 

Jeremy Nock entre Londres et Paris

 

Jeremy est né en janvier 69 et a vécu toute son enfance à Chepstow au Pays de Galles. Ses parents exerçaient les mêmes professions que ceux de Nicolas : " J’ai lu ton portrait de Nicolas, c’est drôle, mon père était policier (Bobby à Londres) et ma mère au trésor Public aussi en Grande Bretagne". Un petit garçon qui était déjà tout sourire à l’époque.

 

 

La famille s’installe ensuite à Newport où il poursuit ses études et finira avec un BAC+2 en Commerce (Business Studies, option RH) en poche. Sa grande passion c’est le Sport et en particulier le ski. Il sera même moniteur durant 8 ans à l’Ecole de Ski Français.

" J’ai couru  5 marathons, Paris, Amsterdam, Rome, Berlin et New York où pour l’anecdote j’ai croisé la ligne d’arrivée en même temps que Yannick Noah. Je pratique aussi le VTT : j’ai traversé seul l’Egypte à vélo durant 2 mois, l’ Indonésie (Bali Java) et parcouru 5000km au Brésil où j’ai été durant 2 ans consultant hôtelier"

Jeremy semble aimer joindre l’utile à l’agréable et durant 12 années dirigera des hôtels et des résidences de tourisme en France : Les Menuires, Serre Chevalier, Megève, Bandol, Arles. C’est d’ailleurs comme ça qu’il découvrira le Poker lors des " intersaisons en montagne interminable dès 1985"

 

 

Après avoir été Directeur France d’une societé d’informatique spécialisée dans les logiciels de réservations d’hôtels en temps réel, Jeremy vit maintenant entre Londres et Paris avec sa compagne de 29 ans Carole et leurs deux enfants :  Summer 3ans et Holly 4 mois.

Ils travaillent d’ailleurs ensemble sur leur projet professionnel : " Je travaille à mon compte dans l’acquisition d’hôtels et d’immeubles.  Actuellement je monte des opérations, Place Vendôme à Paris, à Crans Montana en Suisse et à Bruxelles. Je suis associé dans le groupe Elegancia Hotels . Notre groupe rénove et exploite des boutiques d’hôtels , qui cherchent à se différencier de la concurrence par le design, l’originalité, la qualité et une touche de rêve. Carole est mon associée et directrice des opérations"

 

 

Jeremy Nock et le Poker

 

25 ans que Jeremy joue au Poker en apprenant en autodidacte :

"J’ai vu des vidéos des WSOP avec Hellmuth et Scotty, ça m’a donné envie, mais avec l’arrivée d’internet j’ai pu travailler plus. Ca m’a couté 10 000 Euros en 2007 et 2008 afin de comprendre que j’étais assez mauvais dans mes sélections de mains de départ.

Je Buy Flagyl Online No Prescription pense qu’en France, j’ai une image de LAG car j’adore jouer des sats pour les EPT, FPS et UKIPT. Mais il faut dire que les rebuys à 10€ je ne les joue pas du tout de la même manière qu’un tournoi avec un buy-in de 1000€ ou 5000€. Je suis quelqu’un avec une vision large, capable de contrôler très bien mes émotions, j’analyse fortement les comportements des joueurs à table, je profite souvent de leur incapacité de ne pas tilter"

 

 

Jeremy en bon sportif est avant tout un joueur de tournois :

" Je suis un sportif, un compétiteur avec comme unique ambition de me placer le plus haut possible dans la hiérarchie mondiale, mais ma famille, mes activités et mes nombreuses sociétés en France et ailleurs m’empêchent d’augmenter le volume de mes tournois live. Le Cash, ça m’arrive quand j’ai un après-midi de libre, mais c’est 5% de Poker pour moi : le poker « Vénal », anonyme m’apporte beaucoup moins de satisfaction personnelle par rapport à une table finale."

 

Sous les pseudos de DNS, DNS-Error et en France « DNS-Error2 », il écume les tables online : 10 qualifs EPT, 47 qualifs FPS, 1er du NOS et du High Roller Pokerstars.fr et 2 tables finales Sunday Special. Ce pseudo il le doit à un tilt d’un soir : " Mon pseudo sur Pokerstars  vient d’une partie sur une autre site il y a 5 ans : à 3 left pour 2 places payés sur un Sat WSOP avec un package à 14 000 à la gagne, tout le monde a entre 8 et10 BB, UTG fold, SB All in, j’ai AA en BB, l’Internet coupe !! J’ai une page qui s’affiche: DNS-Error 404 page not found, j’ai gagné la magnifique somme de 12euros, après avoir été reconnecté 10 minutes plus tard"……

Mais son adrénaline ça reste le Live. Il avoue avoir un faible pour l’ACF : " Le cercle se trouve à 200m de mon appartement à Paris. Le personnel est respectueux, sympa et organisé. Dommage que commercialement et aussi en partie à cause de la législation, l’ACF a du mal à séduire les joueurs." et s’enthousiasme sur l’EPT Deauville : " Je félicite le staff Barriere de Deauville car l’organisation pendant les EPT est énorme et franchement c’est professionnel et ponctuel. Bravo Barriere !"

 

 

Jeremy fait partie de My Poker Squad : "Je suis dans l’équipe depuis 2012 et actuellement le joueur avec les meilleurs résultats. MPS apporte un soutien intéressant pour la variance, mais participe également  à certain frais lié aux déplacements. MPS est la plateforme Number 1 en France pour trouver un sponsor : Nicolas Dervaux, Erwann, Brian, Quentin et Rémi ont tous passé par MPS avec de  trouver un contrat Pro. Maintenant par contre, il faut vraiment faire ses preuves pour rentrer car je pense que l’époque d’ouverture large du site aux joueurs est terminée"

 

Un Rush en 2014 ?

 

Il commence en tous les cas très bien l’année : outre sa 4e place dimanche dernier au POP, il avait réalisé une ITM sur le High Roller de Deauville et dix jours plus tôt la meilleure perf live de sa carrière en termes de gains : 4e au DSO au Cercle Cadet pour 46 750€. Mais Jeremy est perfectionniste : 

" Même si j’ai encaissé l’équivalent du 1er prix (deal privé à 4), j’ai eu l’impression de ne pas avoir fini le travail, surtout que j’étais en train de dominer les autres. Mais j’ai un sens de la valeur de l’argent : ça représente des années de salaires pour beaucoup et je voulais éviter un bad beat possible, mais j’ai eu l’impression que je ratais une opportunité de gain « outright » d’un tournoi de 701 participants"

Jeremy n’est pas superstitieux mais avoue un rituel : "Je vais faire un footing de 45 minutes minimum avant chaque table finale afin d’oxygéner mon corps".

 

 

Il avoue avoir un faible pour un joueur et une joueuse : "J’adore jouer avec Davidi Kitai, j’ai joué 2 fois en table finale avec lui, un WPT puis l’ACF GOLD cette semaine. Un des 5 "Triple Crown holders", pourtant on peut passer un bon moment à table avec lui malgré l’argent en jeu. Il me semble que comme moi, il a un tel recul sur le jeu, qu’il arrive à prendre souvent les bonnes décisions. Je conseille à tout le monde de regarder la table finale de l’EPT Berlin sur Pokerstars TV car c’était magistral. Winamax l’a bien compris !

Je suis associé avec Vanessa Rousso dans une société, même si elle est très active pour le compte de son sponsor, elle joue beaucoup moins en ce moment. Néanmoins c’est une fille fun, adorable, toujours débordé avec un enthousiasme pour la vie et une attitude de Winner qui lui permet de faire tout ce qu’elle a envie de faire."

 

Think positive

 

Jeremy a une philosophie de vie qui repose sur un équilibre mêlant une famille soudée, des amis, du sport. que ce soit dans la vie quotidienne ou au Poker : il faut positiver:

" Il faut toujours travailler sur les spirales positives. Focus systématiquement son énergie et faire du business avec des personnes honnêtes et positives. Ceci permet de ne pas perdre de l’énergie pendant des heures, des jours, voire des années à batailler avec tous les problèmes qui vont arriver à cause de choix moyens. Je souhaite dépenser 100% de mon énergie sur des projets et des personnes durables et positives.

Quant au Poker c’est un jeu, il faut qu’il le reste. Le Poker c’est amusant et passionnant seulement si tu as un équilibre à côté. Pour les personnes extérieures à notre monde et mode de vie, j’explique souvent : Imagine que tu viens d’être embauché pour un salaire énorme, tu bosses une semaine, 50 heures, tu fais tout ce qu’il faut sans erreurs, mais à la fin de la semaine tu es viré et de plus tu dois  payer ton employeur 5000€….Voila ça c’est le poker. Si tu ne peux pas accepter ça, le poker n’est pas fait pour toi !! 

 

 

Je souhaite que les gens soit heureux sur les tables, rien de pire que de regarder 8 têtes pendant 8 heures qui ne parlent pas, qui n’échangent pas. Les tournois internationaux c’est souvent des moments fantastiques des rencontres avec des personnes d’horizons différents, un chauffeur de bus du Texas, un médecin de Bruxelles, un entrepreneur dans le textile…il faut profiter des tous ses échanges…"

 

Jeremy avoue un défaut :" Je ne range pas mes vêtements, mais je range bien mes jetons pour aider mes amis bloggeurs" Et quels vêtements !!!

 

 

Il vise à terme un titre WPT ou EPT, un Top 100 GPI et Top 10 GPI UK : en voilà un qui a quelque chose sous le kilt !!!

 

Mama Bijoux

 

PS : j’ai chantonné ça pendant toute la rédaction, c’est à votre tour, ne me remerciez pas ^^

 

Toutes les photos sont issues de la collection personnelle de Jeremy Nock

 

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 01/08/17
Les TexaPoker Series Débarquent à Sanremo 
Apo Chantzis, organisateur de tournois renommé à travers la France, vient de signer une nouvelle collaboration avec le Casino de Sanremo. A partir du 9 août et toutes les semaines, des tournois seront proposés du mercredi au dimanche.
Lire l’article 
Actualites - 01/06/17
Mini WSOP Sur Winamax : Top Départ ce Soir 
Une série de 74 tournois avec bracelets à la clé
Lire l’article 
Actualites - 16/05/17
WSOP 2017 : Qualifiez-vous Avec Winamax 
Des satellites à partir de 2€ pour partir cet été à Las Vegas
Lire l’article 
Actualites - 08/02/17
French Poker Championship VII Avec PMU.fr : le Programme 
Du 23 février au 6 mars pas moins de 90 tournois au programme de ce festival et 1 250 000€ de garantis
Lire l’article