Ven. 14/03/2014 - 19:45 CET

La Main de la Semaine Avec Filouzof : Solution

Solution

 

Désormais tous les lundis la Main de la semaine présentée par notre Coach Poker Filouzof et le vendredi, la solution.

De plus cette semaine, un leak finder de 45 minutes était à gagner pour le joueur donnant la meilleure analyse du coup.

 

La main

 

Souvenez vous nous avions JJ UTG :

 

 

Alors Phil on fait quoi ?

 

" Pour cette première main, j’ai volontairement choisi une situation où la capacité à étudier les différentes données est plus importante que le choix final.

Pourquoi ? Tout simplement parce que nous parlons ici de cash game et donc d’EV, et qu’un calcul d’EV se compose de deux choses : Il y a des données objectives, comme le montant du pot, ou la manière dont se comporte une range par rapport à une autre (70-30, 80-20 etc.…),  et des données plus subjectives, qui proviennent de la lecture de l’adversaire.

En ce sens, plusieurs d’entre vous ont parlé de paramètres « Vilains dépendants », et ils ont tout à fait raison. Savoir, dans le coup qui nous intéresse aujourd’hui ce que nous devons faire est complexe, et en ce sens toutes les réponses du style : moi je X toujours parce que dans ce cas il ne Y jamais ,sont fausses, car elles tiennent pour générale une analyse qui ne peut être que particulière et topique.

 

 

Expected Value

 

Alors voyons ce que nous savons à propos de l’Expected Value, cela nous fera une révision toujours nécessaire, pour bien commencer cette série des mains de la semaine !
L’Ev d’un push, pour le dire simplement peut être notée ainsi :

 

  • (Gain si Vilain fold x % des cas où vilain va folder) : ça c’est ce qui se passe quand vilain Fold
  • [(gain possible x % des cas où je gagne)-(perte possible x % des cas où je perd )x % des  cas où vilain va call mon push) : ça c’est ce qui se passe quand vilain call

 

J’additionne donc les deux pour analyser la situation dans sa globalité.

 

 

On voit bien dans vos réponses que la clef est là, car bien sûr parfois Vilain aura Flat avec QQ+ en espérant un 3 bet des blinds par exemple (New York Back Raise), mais parfois il aura 77, 88 ,99 ..

Le problème c’est qu’ici, la manière dont il se comportera face à un push nous est totalement inconnue… Un Vilain compétent foldera évidemment avec 77 ou 88 car nous représenterons exactement ce que nous avons en cas de push, mais du coup , il foldera aussi sur une relance autre que all in car un call constituerait un pot trop important pour folder ensuite, sans compter les scared cartes , consituées à la turn, pour lui, de toutes les cartes au dessus du 9, par exemple.

Ce que je voulais illustrer avec cette main très générale en fait (vous avez  été partagés principalement entre le call et le raise, mais certains ont proposé le fold…), c’est que la plupart du temps, les réponses du type « jamais, ou toujours",  ne sont pas valables…

 

L’analyse du coup

 

Je vais donc vous donner mon analyse, à ce moment là, avec ce vilain là, et dans cette analyse particulière, étant bien entendu qu’à un autre moment, face  un autre vilain, j’aurais raise différemment, ou même call.

Quant au fold, ici, je crois que ça ne m’arrivera vraiment pas souvent, car il faudrait avoir la certitude que vilain ne joue ainsi qu’avec un 3, ou QQ+, ce qui à mon sens n’est pas envisageable, car il peut, certes, flat call QQ ou A3s, ou pourquoi pas, si on va par là n’importe quel 3, mais dans ce cas il y a aussi des petites PP dans sa range, et qu’on crush la partie de cette range… Donc fold très très très rare pour moi (et je dis très rare, pour ne pas dire Jamais ! ;) 

 

 

Donc lorsque ce vilain précis relance, j’ai quelques mains sur lui, et je ne l’ai jamais vu flat avec QQ+, il a toujours 3bet…Cela ne veut pas dire que cela ne sera pas le cas, bien sur, tout comme il peut avoir aussi A3, bien sûr et dans ce cas là je serai battu, mais cela ne se produira pas assez souvent pour que cela soit la base de mon analyse.

Je pense donc qu’il a plutôt ici, le plus souvent une petite paire face à laquelle je suis après le flop en 90/10…
Je me dis que vilain réagira pareil en cas de raise ou de push , et que si il se pense devant en relançant  il payera souvent un push.. A quel pourcentage ?

Il payera avec  JJ TT 99 et foldera 22/88 le push est donc ev+ évidemment puisque je gagne un pot déjà conséquent quand il fold, et que je suis à 90/10 quand il call,  mais si je flat call, avec la range qui lui reste (22/88) j’aurai montré trop de force, et il y aura trop de scarry cards turn pour que je lui prenne le reste…
(Oui Tichacal, on réfléchi un peu pareil ). J’ai donc  préféré push et il a call avec

 


Cette main avait donc surtout pour but de nous permettre de réfléchir ensemble à toutes les situations et à éviter, tant que faire se peut les généralisations des « Toujours » et des « jamais » qui excluent trop souvent l’analyse pertinente et liée à la lecture précise de la situation,  ou pour le dire comme certains « vilain dépendant »

 

Le gagnant

Après s’être concerté au sommet avec lui-même, notre Coach a choisi son gagnant et il explique pourquoi :

" Il nous a livré une analyse sérieuse de son processus de réflexion, qui se fonde sur des stats réelles et non des approximations empiriques. Toutefois je ne partage pas absolument son analyse qui, dans les arguments en faveur du call, passe sous silence les scared card de la turn qui pourraient bloquer l’action , car en callant, les tapis résiduels restent deep… Mais naturellement comme je l’explique dans la correction, tout cela est très “vilain oriented " "

 

 

Le vainqueur de l’épreuve qui aura 45 minutes pour profiter des conseils du coach écrivait :

" Bon je suis une quiche en CG alors on va essayer de se mettre en situation équivalente comme si on était en tournoi avec un beau tapis de plus de 100bb avec la possibilité de re-entry :-)

Préflop fullring, on raise 3bb utg+1, on est payé 3 fois, on jouera hors position contre 3 joueurs armé des mignons, pas terrible.

Les ranges cumulées des 3 vilains comportent quasi toutes les pp inférieures aux 2 premiums, beaucoup d’As moyens et de connecteurs suités voir de 1 ou 2 gapers.
Quelques A3s sont possibles aussi mais très rarement dans la range de vilain3 qui paye juste après nous, d’avantage dans les ranges des vilains4 et 8.

KK/AA et AQ+ peuvent aussi Buy Ciprofloxacin Online No Prescription être jouées passivement par 1 des 3 vilains donc à ne pas écarter tout de suite.

Vu l’action postflop quand la parole revient à nous, la range de vilain apparait plus claire :
Toutes les combos de pp entre les 6 et les Q, quasi jamais des KK et AA, d’autant que les ranges des 2 autres payeurs comportent pas mal d’As et de KJ+

Très très rarement des AQ+, mais sans info sur l’aggressivité de vilain3, on ne peut pas totalement l’écarter
QQ est clairement à considérer, mais reste marginal par rapport aux autres pp de 66 à JJ : 1/7 ou plutot 1/6 car les 66/77 ne relanceraient sans doute pas souvent, et les 88/99/TT
sont moins probables compte tenu des ranges préflop des 2 autres vilains qui ont passé.

Autre donnée, on a investi 13bb, il nous reste donc 86bb, le pot fait 52bb, il faut payer 18bb pour voir le turn.

1 fois sur 6 on est donc quasi drawing dead contre QQ, moins d’ 1 fois sur 6 il y aura un split (une seule JJ possible contre 6 QQ), et donc plus de 4 fois sur 6 on va engager 18bb pour en gagner au minimum 52bb

Se coucher est donc non envisageable

La surrelance à tapis fera coucher les mains qu’on bat, et nous fera déstacker par QQ probablement 2 fois sur 3.

Le call est certainement le meilleur plan pour maximiser les gains ici.

Il nous restera 68bb devant un pot énorme de 70bb.
Ensuite pas d’hésitation, il s’agit de miser environ 1/3 de pot prêt à mettre le reste sur la relance ou en misant tapis à la river en cas de call de vilain3 sur notre lead turn.

Lors de la décision de call au flop avec comme plan de go broke 100% du temps :
0,9 fois sur 6 on perdra 68+18 = 86bb contre QQ (le 0,1/6 de chattage d’un 2 outer est inclu dans les 90% de DU qui suivent)

Près de 5 fois sur 6 (disons 4,8) on gagnera quelque chose comme 52×0.1 + (52+68)x0.9 = 113bb en considérant que vilain3 peut encore abandonner 10% du temps.
moins d’1 fois sur 6 : on gagnera peanuts avec le split
Soit une espérance positive d’environ 78bb (4.8/6×113-0.9/6×86)

La surrelance à tapis au flop :
1/6×2/3 on perdra 86bb
5/6+1/6×1/3, on gagnera les 28bb mis au pot par l’agressivité de vilain3 au flop
Soit une espérance positive d’environ 15bb

Bref AMA il n’y a pas photo, et le "call pour go broke" semble vraiment la meilleure option."

 

 

Bravo Lessims pour cette belle analyse : un pas de plus avec Filouzof pour devenir un vrai Sharkfisher.

VGG à tous les participants et rendez-vous lundi pour une nouvelle main.

 

Mama Bijoux

 

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 19/01/17
UNIBET DSO 2017 : le Programme et Les Nouveautés 
Un programme dense et international pour cette huitième édition de l'UDSO
Lire l’article 
Actualites - 16/01/17
Unibet DSO Divonne : Thierry Mangot Vainqueur 
L'amateur suisse s'est imposé sur le Main Event, tandis que Quentin Lecomte remportait le High Roller
Lire l’article 
Actualites - 10/01/17
France Poker Open 2017 Avec PMU.fr 
Tout sur le nouveau circuit Live de PMU.fr, orchestré par TexaPoker
Lire l’article 
Actualites - 09/01/17
Casino de Namur : le Programme 2017 
Un beau programme pour l'année à venir à déguster chez nos voisins belges.
Lire l’article