Dim. 09/11/2014 - 14:10 CET

Interview de Moundir : De Koh Lanta au Poker

Interview de Moundir : De Koh Lanta au Poker
Retour sur la vie et la carrière de Moundir à PokerLand, sans langue de bois et avec photos dossiers ...

Un Pawwwwwww fait vibrer la toile et la Presse people depuis la diffusion du énième opus de Koh Lanta. Selon l’une des expressions fétiches de Moundir : les jaloux doivent maigrir.

Moundir on le sait a le sens de la formule, mais aussi des situations. Où me donner RDV ? Au Mama Shelter bien sûr. Je le retrouve au restaurant avec sa femme Inès rencontrée lors de l’émission Moundir l’Aventurier de l’Amour.

 

Mama

 

Une discussion à bâtons rompus et à 3 voix : Inès est totalement investie dans la carrière de son mari, un couple fusionnel comme on a pu le voir ce vendredi lors de Koh Lanta.

Des débuts avec la casquette PokerStars/ la Maison du Bluff pour arriver à la case Winamax Important Person, retour sur son parcours et ses projets à PokerLand, avec quelques mises au point à la Moundir : c’est Cash.

Les débuts de Moundir : de la Savoie au Panama

Moundir est né à Paris en 1973, mais a vécu une enfance rurale à Arêches en Savoie. Un papa Ouvrier Buy Minocycline Online No Prescription Hautement Qualifié en ébénisterie et une maman au foyer : en même temps avec 6 garçons c’est un travail à temps plein.

 

BB

« Nous sommes une famille soudée avec un vrai code de l’honneur. Six frères de 42 ans à 20 ans : un prof d’Arts Martiaux qui vit au Japon, un Prof de technologie, un qui bosse à la SNCF, l’autre chez Pizza Hut et le petit dernier qui est encore étudiant.

Je suis le 2e et enfant j’étais toujours collé à mon frère ainé. On a qu’un an de différence et il était très protecteur avec moi. On dormait ensemble, on ne se quittait pas et à l’école je pleurais pour être avec lui sur les photos de classe »

 

Ecole

 

L’école c’est pas trop son truc à Moundir et le garçon a déjà son petit caractère :

« J’étais un cancre, j’avais beaucoup de mal à rester assis sur une chaise et à me concentrer et puis un peu dyslexique : je confondais les P et les T. J’étais toujours avec les garçons, assez bagarreur mais pas de la bagarre méchante, plus la guerre des boutons tu vois …Un Tom Sawyer qui cherchait son Huckleburry Finn…

 

foot

Il n’y avait que le Sport qui m’intéressait et après un BEP de vente, j’ai passé un BEES (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif). Et puis je jouais au Basket en semi-pro : durant 8 ans dans l’équipe du Ministère de l’économie et des finances en Nationale 3 puis à Charenton (94).
Un accident de moto boum mon tibia et adieu ma carrière sportive. »

 

cheval

Au centre de rééducation, touché par le dévouement des soigneurs, il se dit qu’il deviendra lui aussi entraineur. Mais c’est le moment où il découvre  à la télé l’émission Koh Lanta.

« Je vois Amel gagner la 2e édition, ses parents fiers d’elle et je me dis mais voilà c’est ça que je veux faire !!! J’envoie ma candidature, 82000 dossiers et je chatte ma place parmi les 16 candidats. »

Vous me connaissez, je ne manque pas de lui demander quel regard il porte sur la brute machiste qui avait crevé l’écran et défrayé la chronique à l’époque.

 

regard

« J’étais jeune et fougueux, très centré sur moi-même, avec un ego démesuré et focalisé sur le résultat quelles que soient les méthodes. Si j’avais un certain équilibre et des valeurs dues à ma famille, il me manquait l’harmonie intérieure qu’on ne trouve que dans le couple.

Je ne regrette rien, mais c’est vrai que je n’aime pas revoir ces images. Je ne suis pas un garçon sexiste, j’ai fait des vannes douteuses c’est vrai, mais rien de méchant. Maintenant j’ai appris grâce à Inès à réagir moins à chaud. »

 

jeune

 

Les premiers pas de Moundir au Poker 

Il découvre le Poker à la télé. Il est à Miami chez son ami Edouard et voit sur CBS des images de tournois. Il ne comprend rien…

« Je trouvais ça hyper impressionnant et puis le look de Cow Boy de Chris Ferguson m’avait bien plu. Je demande à mon pote Edouard de m’expliquer les règles et le soir même partie de cash chez un pote à lui et Pawww 800$ !!!

Je me suis donc intéressé au jeu. De retour en France j’ai rencontré Alexis Laipsker à une soirée qui à l’époque bossait pour Poker VIP. L’alchimie est bien passée et plus tard il m’a invité à mon premier tournoi Live : les FPS Beaulieu. Je comprenais même pas le vocabulaire de base et quand Alexis m’a dit gaffe t’es à une table de sharks, je savais pas ce qu’il voulait dire. J’avais juste à ma table Guillaume Darcourt, Tristan Clemençon, Jean-Pierre Glèze et Thomas Bichon !!!

Je sors assez vite AK vs AQ, boum la dame, mais quel kiff. En 2010 je fais ma première ITM sur un side FPS à 300€  à Forges : 9e. »

 

PS

Arrive la Maison du Bluff où il joue le people de service pour cette première édition à Marrakech.

« Ça a été une super aventure humaine avant tout. Je m’y suis fait de vrais amis comme Jeremy, Céline ou Fabrice. Jeremy m’a fait énormément progressé, j’ai appris plein de trucs et j’ai terminé 4e. De tous les peoples qui ont participés aux éditions de la MDB je suis le seul à être allé si loin et à m’être vraiment intéressé au jeu. »

 

MDB

 

De PokerStars à Winamax, de Cadet au CCM

 

Ce changement de casquette au sens propre et figuré, n’est pas passé inaperçu à PokerLand : opportuniste Moundir ?

« J’avais un deal de départ : une rémunération comprenant une certaine somme, 5 FPS et un EPT à Deauville. Ces tickets n’étaient donc pas des cadeaux mais bien une forme de salaire.

J’ai fait le job à fond pour PS et donné une notoriété à l’émission qu’elle n’aurait pas eue sans moi. Le dossier de presse fait 40 pages avec une mise en avant chez Morandini, sur NRJ, dans Télé Loisirs etc …. Je pense que l’investissement a été très rentable pour PokerStars !!!

A la fin de mon contrat j’avais je pense prouvé que ça passait bien et j’avais fait plein de propositions, notamment par rapport au lancement des Home Games. Ce n’était pas uniquement pour l’argent : je voulais vraiment représenter une room et faire à fond mon rôle d’ambassadeur. Silence radio chez PS, aucune réponse à mes propositions …

Du côté de Cadet je jouais le Star on fire invité par Sabrina Derdar, super ambiance, bons souvenirs, mais là encore pas de possibilités de concrétiser mes projets. »

 

CCM

Moundir pousse donc la porte du Cercle Clichy Montmartre sur l’impulsion de Sébastien Ruiz, une porte qui va lui devenir familière.

« Rencontre décisive avec Pascal Rollin et Ziad Fahroud. Je leur propose un projet qui n’aboutira pas, mais eux me proposent de bosser ensemble. Ils me mettent dans les mains de Guillaume Jenner aka Slipman, qui va me coacher. Je découvre le Poker, le vrai : patience, calcul, mémoire, observation, travail.

Je rencontre en parallèle l’équipe Winamax. Le Poker associatif m’intéresse car c’est là qu’on rencontre de vrais passionnés.

Pendant un an je fais mes preuves, joue dans les Clubs affiliés, je fais La Villette , Rambouillet et puis je gagne en avril 2012 le side du WiPT à 225€.
Winamax décide de m’inviter sur l’EPT Deauville : c’est en ce sens que pour moi c’est mon premier EPT. Un cadeau que ma Room m’a offert car elle a estimé que je le méritais de par mon travail, une valorisation de ce que j’apportais, une vraie reconnaissance de mon investissement.

J’ai maintenant un partenariat exclusif avec Winamax. J’étais bien sûr à La Villette et je compte faire une quinzaine de villes étapes, je joue l’EPT Deauville, la finale WiPT à Clichy, le Sixmix à Kech, le Club Trophy et Dublin.

 

CCM 1

En ligne le KTP bien sûr et puis mon tournoi à moi que Winamax a mis en place : le Totem avec 5000€ garantis qu’on explose chaque vendredi avec plus de 1700 joueurs »

 

Allez tentons de mettre l’Aventurier en colère : le Moundir pique-assiette, qui veut se faire rémunérer par les Assos pour venir jouer, il existe ?

 

« Les gens retournent tellement leur veste qu’ils en oublient de mettre leur pantalon !!! C’est facile de jouer les haineux derrière son écran sur FB et de lancer des rumeurs parce qu’on est médiocre et qu’on n’a rien réussi à faire dans le Poker.

Ce milieu peut parfois être la Capitale de l’ego, où la jalousie règne. La méchanceté gratuite de certains ne me peine pas, elle me scandalise juste. Je fais les choses à fond pour Winamax qui eux s’en rendent compte et en tire les conséquences, comme je l’ai fait pour PS à l’époque sans recevoir ne serait-ce qu’un merci.

Je ne fais jamais payer un Club je sais qu’ils n’ont pas de budget. Je demande juste à être défrayé de mon transport et de mon hébergement, même pas de mes repas. Il faut comprendre que je suis invité quasiment chaque weekend …

 

St é

Alors les ratés qui font courir ce genre de bruits vous savez où me trouver, à bon entendeur !!! A 41 ans je n’ai pas envie d’être sali par un vendeur de lunettes en plastique ou par un mytho footballeur !!! »

Moundir a une vision très claire de ce qu’il aime et déteste dans le monde du Poker :

« Je déteste les personnes qui se comportent mal avec les croupiers, la triche bien sûr et l’ego mal placé, même s’il en faut une dose dans le jeu. 

J’aime la patience et la pédagogie des TD, floors et croupiers, le boulot des couvreurs et blogueurs véritables passionnés, l’adrénaline que procure ce jeu et l’ambiance électrique de la bulle ou de la pré TF. »

Et l’avenir alors ? Que nous réserve Moundir dans les mois à venir ? Pas trop lassé des sollicitations des fans ?

« J’ai fait une émission populaire, il est donc normal que je sois sollicité pour des photos ou des autographes et je le fais toujours avec bonne humeur. Cela fait partie du jeu et j’aime être proche des gens…

 

Dublin

 

J’ai ma marque, ma boîte et mon site et je me donne à fond : on a rien sans rien je m’engage, je donne de ma personne, pas d’image sans travail.

Au niveau personnel j’aimerai vivre à la campagne avec ma femme et mes futurs enfants, oui oui on y travaille j’ai bet pot !!! Le regard de ma femme est ce qu’il y a de plus important à mes yeux. Il y a des concessions mutuelles pour préserver l’harmonie et cette aventure-là est à mes yeux la plus importante, bien au-delà d’une quelconque gloire télévisuelle.

Au niveau Poker je souhaite continuer avec Winamax. C’est une équipe en or avec une ouverture d’esprit et une manière novatrice d’aborder et de construire le Poker de demain.

Chez Wina il n’y a pas de stars : les stars ce sont les cartes et les joueurs. Voir les boss à La Villette porter les tables pour filer un coup de main, il n’y a que chez nous que tu verras ça …

Je vais tenter la Top Shark Academy comme un challenge personnel : un an de contrat Pro même si cela demande énormément de sacrifices, c’est le rêve de tout joueur de Poker. »

 

mariage

 

Interruption de l’interview, Moundir a un entretien téléphonique avec une journaliste de Gala. Tête à tête devant un 2e café avec Inès. Une Inès contaminée par son Moundir qui elle aussi commence à faire des phrases.

« Moundir je suis sur son dos comme une bouteille d’oxygène. C’est moi qui gère son planning et je suis toujours avec lui. »

Pas trop jalouse des fans ?

« Pas du tout !!! Il met une barrière de « ma femme, ma femme, ma femme » autour de lui et j’ai une confiance aveugle en lui : c’est quelqu’un de droit. Il est tout le temps sollicité et j’adore le voir disponible pour les autres. On lui demande une photo pour l’anniversaire d’une gamine et lui il propose direct une vidéo. T’en connais beaucoup qui font ça ? »

 

auto

Moundir revient, insiste pour m’inviter, son planning de ministre prévoit une interview avec Métro dans 5 minutes. Il faut dire que l’annonce de sa participation au doublage de la série Walking Dead a créé le buzz, même si il y a eu un démenti par la suite. Toujours in dans Koh Lanta à 4 left, souhaitons la Win au représentant de PokerLand sur TF1 !!!

 

Jeune 1

Mama Bijoux

 

(Photos issues de la collection perso de Moundir, celle de Dublin @Julien Sauvage)

Catégorie : Les clubs de Poker

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Les clubs de Poker - 26/01/16
Les Exilés du Poker – Interview D’un Pro Vivant à Malte 
Nouvelle rubrique sur Pokerenligne.com. Les exilés du poker. Nous avons voulu réaliser l'interview de plusieurs joueurs de poker en ligne professionnels, souvent moins connus que les joueurs en live.
Lire l’article 
Les clubs de Poker - 27/11/15
Ligue Des Clubs Saison II Sur Winamax : 6e Manche 
Le Paname en toute puissance et réveil de la FNL
Lire l’article 
Les clubs de Poker - 22/11/15
Interview D’Anthony  » La Plume 81″ Lerust Candidat à la Top Shark Academy 
Première semaine de compétition et arrivée remarquée d'un joueur loin d'être un inconnu du circuit
Lire l’article 
Les clubs de Poker - 15/11/15
Interview D’Alexis  » Johnny.Chase » Bauby Candidat à la Top Shark Academy 
Rencontre avec l'un des trois premiers qualifiés de la TSA Saison 5
Lire l’article