Dim. 05/01/2014 - 13:24 CET

Philippe Ktorza : la Force Tranquille

 

Philippe Ktorza est l’un des joueurs les plus présents dans le paysage de Pokerland. Il est le joueur pro connu pour tenter de faire évoluer le Poker français, tout en se défendant de vouloir, comme certains l’en accusent, tirer la couverture à lui. Au moment où il tente de réunir à l’occasion de l’EPT Deauville tous les acteurs du poker français, retour sur la vie et la carrière de Philippe qui est avant tout un père de famille avec des valeurs traditionnelles, qui restent le ciment de son équilibre.

 

Bonjour Philippe tu es un des rares «  vrai parisien»…

 

Oui ma famille a immigré de Tunisie, certains sont partis en Israël et mes parents ont eux choisi Paris où je suis né. J’ai été élevé dans le 11e arrondissement au départ avec mes 3 frères.

 

 

Dans ma famille chacun ne fait que des garçons ou des filles, moi j’ai 3 filles. J’ai eu une enfance heureuse,  insouciante  de petit parisien gâté: ciné, sport, foire du trône… J’étais plutôt dynamique et toujours content.

 

 

Le Sport était très important pour moi. Judo, du Rugby où j’étais bon j’aurais même pu signer au Racing mais je trouvais ça trop brutal, du foot où j’étais moins bon mais j’adorais ça. C’était la grande époque des Verts (NDLR : coucou Yu), on écoutait les matchs sur le transistor, le Hit-Parade…toute une époque. J’ai encore des potes de ces années-là…

 

 

Et puis on a déménagé dans le 15e et Montparnasse est devenu mon quartier d’ado : les cinoches, les brasseries… J’aimais faire la fête et à l’époque il y avait des boites ouvertes l’après-midi pour les mineurs, comme le Krypton ou le François 1er . J’étais au lycée Buffon (NDLR : Comme PonceP^^) mais pas très studieux. J’avais monté un business à la récré je vendais des pains au chocolat et des cocas.

 

 

 

J’ai voulu très tôt avoir mon indépendance financière : le vendredi soir je passais prendre des fringues pour femmes que me confiaient des potes en dépôt-vente et je faisais les marchés le week-end. Du coup voilà j’étais autonome je pouvais me payer mes sapes et mes sorties à la Scala…

 

 

J’ai passé mon Bac B (NDLR : ES) fait des études d’informatique et puis j’ai très vite créé ma propre boîte d’Intérim. Dix-huit ans que je bosse là-dedans, le bâtiment est un secteur qui marche bien, il y a plein de boulot, dommage que peu de français veulent s’y coller ….

 

Et le Poker alors tu as commencé tôt ?

 

Au lycée je jouais déjà, mon prof de Philo a même dit à ma mère que je montrais plus d’intérêt pour le Poker que pour la Philo.

 

 

Et puis il y a mon autre passion les Courses et je jouais déjà à Vincennes.

Finalement tout ça s’est rassemblé avec PMU. J’ai commencé à jouer sur le net puis à faire des tournois à 100 ou 200€ à l’ACF. J’ai rencontré une belle équipe de joueurs dont Eric Haïk, c’était vraiment une belle époque. J’ai fait quelques petites ITM à Vegas et puis une 20e place à l’EPT Deauville.

 

 

Mon ami Thomas Luisin m’a dit que PMU allait recruter et qu’ils voulaient un profil de Père de famille. J’ai rédigé une candidature en 10 minutes, quand ils ont examiné les dossiers j’étais le seul qui avait une connaissance du monde hippique, j’ai été invité à dîner à l’hippodrome de Vincennes par Stéphane Auffret et là il a vu que j’étais comme chez moi et que je connaissais tout le monde… ça c’est fait comme une évidence…

 

En quelques minutes d’interview tu m’as casé plein de fois le mot potes, c’est important pour toi l’Amitié…

 

Je suis très famille, très amis et je déteste être seul. J’aime être entouré, le bruit, le partage, la solitude ce n’est pas pour moi.

La Team c’est ma famille Poker. D’ailleurs Rebecca est ma vraie cousine nos grands-pères étaient frères. Guillaume est comme un frère pour moi qui restera irremplaçable. Cette Team m’a permis d’assouvir ma passion, de progresser, avec un vrai projet, des objectifs et pas que l’argent en ligne de mire. Aller loin ensemble et c’est ce qu’on a fait. PMU a choisi de rajeunir sa Team, j’aurai bien sûr préféré que Guillaume reste… mais bon c’est comme ça…

 

 

Erwan et Brian je les connais bien.

Brian tout le monde l’adore c’est un gentil mec, il sait où il va.

Erwan dans les jeunes joueurs c’est le premier nom qui s’est imposé. Il est sympa, il a du talent et il va apprendre à représenter une marque. Il est jeune, fougueux et c’est dans sa nature de parler comme ça lui vient. J’ai vraiment apprécié son texte sur la structure des payouts, enfin un qui ouvre sa bouche, presque un fils spirituel.

Greg gère très bien tout ça, ça c’est toujours bien passé et les quelques tensions qu’il y a pu avoir par le passé au sein de l’équipe sont justes normales, un peu comme dans un couple …

 

 

Ta femme justement et tes filles elles vivent ça comment Papa est un joueur de Poker ?

 

Ma femme est joueuse mais elle c’est les machines à sous. Quand c’est possible elle m’accompagne dans mes déplacements. Mais j’avoue que ce n’est pas toujours facile ni pour elle, ni pour moi d’ailleurs. Ma famille me manque souvent, les coups de blues quand tu te retrouves seul dans ta chambre d’hôtel le soir comme récemment à Prague… C’est un sacrifice à accepter, heureusement qu’il y a Skype.

Ma fille est fière de son papa joueur mais c’est vrai qu’au départ à l’école ça surprend un peu !!! Les profs sont toujours étonnés et puis ils se renseignent et voient ce que je fais, lisent des articles et du coup ils me voient un peu comme un sportif de haut niveau.

Pareil à la banque au départ ils sont méfiants et après c’est tapis rouge… Du coup ils suivent eux aussi et ça les fait rêver les voyages, le jeu, l’argent … mais encore une fois tout n’est pas rose en fait. Ce n’est pas si facile et il faut être fort pour encaisser les bads, les périodes sans perfs, la pression, la solitude… Quand je suis pas bien je n’ai qu’une envie c’est d’être chez moi auprès des miens.

 

 

Tu tentes d’organiser les Etats généraux du Poker et tes détracteurs disent que tu fais ça par besoin de te mettre en avant, qu’as-tu envie de leur répondre ?

 

C’est tellement ridicule … Je n’ai pas besoin de ça pour qu’on parle de moi les gars !!! J’ai envie de voir le Poker avancer dans le bon sens et je m’y emploie pour le bien de tous. S’ils ne comprennent pas ça !!! Regarde pour les payouts ça a quand même bien évolué non ? Et c’est bon pour tout le monde !!! Ça ne m’apporte rien à titre personnel et d’ailleurs je n’ai besoin de rien merci !!!

Les Etats Généraux le but c’est de créer une vraie instance qui s’adresse à tous les joueurs y compris les amateurs et sûrement pas pour prendre le leed je n’ai pas le temps. Il y a des dizaines de sujets à traiter : un calendrier annuel pour éviter la concurrence, les re-entries qui favorisent les joueurs les plus nantis, les structures et les pauses qu’il faudrait uniformiser…

L’autorisation pour les spectateurs de pouvoir rentrer dans les salles aussi : sans déconner on se croirait dans une banque suisse tellement c’est fermé !!! Les payouts du online sont juste une blague aussi il faut que ça change !!!

 

 

Il faut que les joueurs soient considérés comme des clients pas comme des moutons… Tu lâches 200 000€ à l’année sur les EPT et tu payes ton café ou ta flotte au prix de l’or c’est normal ça ? On n’a aucune considération pour nous alors que c’est nous qui faisons vivre le système avec notre blé !!! Il est temps que ça change et qu’on devienne non seulement des vrais clients traités comme tels, mais surtout de vrais interlocuteurs avec une instance pour nous représenter à tous les niveaux. On donnera notre avis, les organisateurs s’en inspireront ou pas et nous on continuera à jouer chez eux ou pas.

De même pour pouvoir dialoguer avec l’ARJEL, le FISC, la Police des jeux, je pense à la stupide interdiction des masseuses dans les salles par exemple… Avec un Poker français organisé cela pourra aussi attirer de nouvelles marques à devenir sponsors et à réinjecter de l’argent frais dans notre industrie. Le monde du poker doit se prendre en charge : il y a eu l’âge d’or, c’est la crise, il faut revoir notre copie.

 

 

Tu as été épargné par les soucis fiscaux que rencontrent certains de tes amis…

J’ai été contrôlé mais j’ai une vraie activité professionnelle à côté avec pignon sur rue, donc pas de soucis mes gains sont exonérés d’impôts. 

Je pense de toutes façons que d’avoir un réel boulot cela t’aide à garder un équilibre. Ne faire que du Poker ce n’est pas bon du tout même pour le regard qu’on porte sur soi-même.

Eric Haik avant sa mort s’était mis à travailler avec moi. Il en avait besoin pour retrouver un équilibre. Jouer au Poker ce n’est pas un métier. Et puis quand tu es en charge de ta famille il faut penser à tout le reste : sécu, mutuelle, possibilité de contracter un prêt etc …

 

Tu as choqué pas mal de monde lors de l’Affaire Pasqualini par ton soutien immédiat à Jean-Paul …

C’était une réaction épidermique … J’ai eu vraiment du mal à accepter cette nouvelle. Pour moi c’était un joueur sympa, respectueux, et même si il n’y avait qu’un pour cent de chances qu’il soit innocent après avoir vu la vidéo, je voulais juste qu’on les lui laisse, sans l’enterrer tout de suite.

Il est papa… j’ai du mal à imaginer ce qu’il ressent … Il continue à dire qu’il est innocent, mais il n’a aucune preuve : il n’arrive pas à obtenir de Partouche les bandes complètes du tournoi.

Sinon je condamne bien sûr fermement toute forme de triche, c’est juste inacceptable. Là aussi une vraie instance pourrait sanctionner les tricheurs ou le mauvais comportement de certains joueurs aux tables, ceux qui insultent les croupiers par exemple c’est inadmissible et ils devraient écoper de peines de suspension de tournois. Il faut un vrai règlement applicable à tous, pros comme amateurs.

 

 

On parle du départ de Jean-François Villotte à la tête de l’ARJEL depuis sa création en mai 2010 qu’en penses-tu ?

Il Buy Biaxin Online No Prescription avait tout compris mais semblait pieds et poings liés pour faire évoluer les choses. Tout a été fait pour détruire le Poker français : taxation des rooms, imposition des joueurs, fermeture du point com.

Villotte était ouvert, sensible à nos problématiques et avec un nouveau venu tout va être à refaire. Il faudra aller rencontrer l’ARJEL et qui va s’en charger ? Là encore il faudrait montrer un visage organisé, un poids, une force, une vraie entité qui s’exprime en notre nom.

Je sais ça peut paraitre utopique mais essayons d’être intelligents et d’avancer ensemble. Le Poker n’est pas si individualiste que ça : il y a de plus en plus de teams de potes, de communautés dans la communauté, il faut nous réunir.

 

 

A propos de communautés tu tiens un blog, te considères-tu comme blogueur et que penses-tu des médias poker en général ?

 

La Presse Poker doit exister mais elle souffre. Elle a peu de moyens, normal le Poker est en crise donc ses recettes publicitaires diminuent. Il y en avait 5, il n’y en a plus que deux… Les cahiers techniques sont souvent intéressants, mais sinon il y a un problème de contenu : on a toutes les infos online, rien de nouveau sur papier.

Pour le blog, non je ne peux pas me considérer comme blogueur. J’écris selon mes envies, ça m’apaise d’écrire, mais ce n’est pas une passion de l’écriture en elle-même. C’est plus le fait de raconter, partager.

J’essaye d’être proche des personnes qui me suivent, de les faire participer à ce que je fais et ce que je ressens.

Dans les blogs je lis celui de Blacksuccube, Des jetons et des hommes, Vie de fish et le tien Mama et puis plein d’autres ils m’intéressent tous.

J’espère que les blogueurs seront aussi présents à Deauville. Il faut que tout le monde soit là : marques, joueurs, organisateurs, croupiers, amateurs… Il faudra créer un vrai bureau de réflexion avec des gens motivés.

Vous aimez le Poker ? Alors bougez-vous le cul pour sauver notre monde !!!!

 

 

Vous avez compris Philippe ? On se bouge le cul !!! C’est ce qui fait tout le charme de cette figure de proue du Poker hexagonal, cet enthousiasme communicatif et la simplicité bonhomme du personnage. Rendez-vous à Deauville donc fin janvier …

 

Mama Bijoux

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 01/08/17
Les TexaPoker Series Débarquent à Sanremo 
Apo Chantzis, organisateur de tournois renommé à travers la France, vient de signer une nouvelle collaboration avec le Casino de Sanremo. A partir du 9 août et toutes les semaines, des tournois seront proposés du mercredi au dimanche.
Lire l’article 
Actualites - 01/06/17
Mini WSOP Sur Winamax : Top Départ ce Soir 
Une série de 74 tournois avec bracelets à la clé
Lire l’article 
Actualites - 16/05/17
WSOP 2017 : Qualifiez-vous Avec Winamax 
Des satellites à partir de 2€ pour partir cet été à Las Vegas
Lire l’article 
Actualites - 08/02/17
French Poker Championship VII Avec PMU.fr : le Programme 
Du 23 février au 6 mars pas moins de 90 tournois au programme de ce festival et 1 250 000€ de garantis
Lire l’article