Jeu. 12/09/2013 - 18:28 CEST

Quentin Lecomte: Itinéraire D’un Joueur Gâté

Quentin Lecomte fait partie de cette jeune génération de joueurs à la tête non seulement bien pleine mais également bien faite et surtout posée bien solidement sur les épaules. Son récent contrat chez Unibet en poche, il ne prend pas pour autant la grosse tête et montre au contraire un recul étonnant pour son âge, aussi bien sur le milieu du Poker que sur lui-même. Rencontre avec un jeune homme bien sous tous rapports.

 

Bonjour Quentin, raconte-moi l’itinéraire d’un enfant gâté devenu l’enfant chéri du Poker?

 

Gâté non mais j’ai la chance de venir d’un milieu aisé et d’avoir des parents compréhensifs. J’ai une sœur jumelle mais nous ne sommes pas du tout fusionnels. J’ai suivi une scolarité sans problème. Plus jeune je voulais faire de la Politique car je pense être un vrai communiquant : l’échange avec les autres c’est vraiment mon moteur.

 

J’ai commencé le Poker très jeune sur le .com avant que ce soit réglementé et j’ai vite monté une BR en Cash-Game : en 4 mois je suis passé de la NL50 à la NL400. Dès que j’ai eu 18 ans en novembre 2010 je suis passé au Live et j’ai tout de suite chatté : une première ITM à Paris au DSO Chili Poker en décembre et surtout ma première TF à Dublin en février avec une 7e place et 11 000€.

 

On a très vite parlé de toi sur les forums et tu es devenu le chouchou des couvreurs…

 

J’intervenais régulièrement sur le CP et surtout sur WAM, mais bon je n’ai jamais été une star du Forum et même si ça m’a sûrement aidé c’est plus les contacts Live que j’ai noué depuis 2 ans qui m’ont aidé. Je t’ai dit je pense être quelqu’un de sociable, je communique facilement (NDLR : je confirme ^^), j’essaye d’être à l’écoute, de travailler mon jeu, d’évoluer constamment et peut-être que c’est ça qui plait.

 

J’ai abandonné mon Ecole de Commerce pour le Poker et bien sûr comme tout le monde je rêvais d’être sponsorisé. J’étais présent sur les Lives, quand on me demandait de commenter un streaming live je le faisais avec plaisir, c’est vrai qu’on parlait de moi dans les coverages, j’ai commencé à avoir une certaine visibilité. Il y a eu la période MPS aussi qui a été une très belle expérience. J’ai été sous leurs couleurs au WPT Montréal et j’espère avoir joué mon rôle en contribuant à leur succès.

Au Unibet Open de Paris en mai 2012 je me suis accroché, j’ai terminé 5e et j’ai porté en TF le logo d’Unibet. Ça a été ensuite une sorte de « sponsoring naturel » avec la room : je n’ai pas passé de challenge, été mis en concurrence, j’ai obtenu ce contrat d’un an et c’est vraiment magique pour moi.

 

 

Par les temps qui courent tu es conscient de la chance que tu as ?

 

J’en suis plus que conscient : c’est vraiment un rêve qui se réalise et une chance immense qui m’est offerte. Jouer en étant sponso c’est ce qui peut se vivre de mieux dans le Poker. De par ma gestion de BR stricte certains tournois m’étaient interdits et là je vais pouvoir les jouer. Et puis les interviews, les médias, la communication j’adore ça et je le fais vraiment avec plaisir.

 

 Maintenant je garde les pieds sur terre : le Poker c’est bien, mais le jour où ça s’arrêtera parce que je deviens moins bon, ou parce que je me broke, ou parce que je ne m’en sors pas sans sponsor, je passerai à autre chose. Je n’ai que 21 ans et je sais que le Poker n’est qu’une étape dans ma vie. Il faut toujours être prêt à tourner la page.

 

Tu parles de te broke, c’est une chose qui te fait peur ?

 

Cela fait trois ans que je suis sur le circuit et deux ans à un haut niveau et j’ai pu observer les erreurs des autres, celles que beaucoup de joueurs ont faites durant l’âge d’or du Poker. Je ne suis pas un flambeur. Si je suis content et fier de jouer un EPT, claquer du fric tous les soirs en boîte dans des bouteilles ce n’est pas du tout mon truc. Et puis je pense ne pas avoir d’ego mal placé. Si je sens que je n’ai plus le niveau en NL400 par exemple, eh bien je redescends. Le meilleur moyen de continuer à jouer est de savoir où et comment jouer à son meilleur niveau. Aucun intérêt de partir dans des limites où l’on est sûr de perdre.

 

 

Je te trouve très mûr et raisonnable par rapport à beaucoup…

 

Ayant sauté une classe, le CE1, j’ai toujours fréquenté des personnes plus âgées que moi, peut-être que ça joue… Et puis mes parents m’ont fait confiance, je n’ai pas envie de les décevoir. Au départ ils étaient un peu réfractaires à l’idée que j’abandonne mes études pour le Poker. Je leur ai expliqué qu’être joueur pro ce n’était pas être avachi sur un canapé toute la journée, ou une sorte de faillite de vie, mais qu’au contraire je voulais réussir à vivre de ma passion et donc  m’y consacrer à plein temps. Ils m’ont laissé faire ce choix librement et je leur prouve que j’avais raison.

 

Maintenant je ne suis pas non plus un Saint et j’ai eu 6 mois difficiles entre août 2012 et janvier 2013. J’ai fait la fête et perdu mon hygiène de vie, car au départ je suis un sportif. Je ne kiffais plus ma vie, trop de sorties et j’étais prêt à tout arrêter. Et puis à Deauville j’ai eu un vrai déclic, je me suis repris en main, sport, alimentation, couché tôt et la preuve les résultats ont suivi.

 

Cela m’a vraiment servi de leçon. J’ai un contrat d’un an et pas du tout envie de spew cette opportunité. Les soirées ce sera seulement si je bust et je pense que les vrais amis le comprendront, les autres ….

 

Mais c’est vrai que je suis sensible aux éléments de ma vie quotidienne et cela peut me perturber. Ce Week-End je savais que je n’aurai pas dû venir à Lille par exemple… Je prends tout très à cœur et je dois tout donner durant cette année aux couleurs de Unibet.

 

 

Tu t’es déjà fait coacher pour t’aider justement à gérer le stress extérieur ?

 

La meilleure façon de gérer mon stress c’est le Sport. Sinon j’ai participé à un stage de Rémy Epinoux… c’est très intéressant mais je me connais déjà bien et je pense avoir acquis seul du recul sur moi-même.  Ce qu’il fait a vraiment du sens, mais moi je suis réfractaire à l’hypnose : je suis trop cérébral je n’arrive pas à déconnecter. En tous cas le mental est essentiel car maintenant la technique tout le monde l’a. Je suis quelqu’un qui se pose beaucoup de questions. Pas torturé non plus mais cérébral.

 

Aucun inconvénient à être sponsorisé ?

 

Franchement j’en vois un seul et encore il est minime. J’ai un style de jeu atypique, j’aime tenter des mooves un peu créatifs et là je sais que je suis plus observé, surveillé. Il y a des choses que je me permets moins dans mon jeu de peur d’être jugé. Je sais de quoi je parle, je l’ai fait aussi de juger le jeu des joueurs sponsos sur les forums !!

 

Tu fréquentes beaucoup de joueurs ? Tu aimerais sortir avec une joueuse ?

 

Gloub (NDLR: interview à lire dimanche), Roro ou Erwann sont des Amis et notre amitié perdurera en dehors du Poker… Sinon j’alterne en fait. Même si le Poker est une passion que je vis à 100%, j’ai besoin aussi de faire des coupures et d’avoir une vie en dehors du microcosme.

 

 

Sincèrement les filles qui gravitent dans le milieu ne m’intéressent pas à cause de ça. Je ne me vois pas du tout vivre avec une joueuse. Je ne me vois pas non plus ramener ma copine sur les tournois. Ma vie privée est ma vie privée, cette séparation est nécessaire à mon équilibre de vie. Je n’ai pas envie qu’elle puisse être Buy Maxaquin Online No Prescription dévisagée, critiquée… et puis je joue toute la journée, pas vraiment marrant pour elle. Je pense que le milieu ne peut être que néfaste pour une relation de couple saine.

 

Comment vois-tu ton avenir à plus long terme ?

 

Je suis très jeune, tout peut bouger très vite. Aussi longtemps que le Poker marchera ça sera Poker. Mais j’ai envie d’avoir une activité à côté plus riche de sens : du bénévolat dans une Assoc, des études…l’instabilité est un des inconvénients du Poker…

 

Unibet a bien choisi son poulain et n’a aucun souci à se faire sur le contenu de ses interviews. Quentin a raison : il est un vrai communiquant et si la forme est belle, le fond l’est tout autant. Souhaitons-lui une très belle année aux tables et dans la vie, il le mérite: Lecomte est bon.

 

Mama Bijoux

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 08/02/17
French Poker Championship VII Avec PMU.fr : le Programme 
Du 23 février au 6 mars pas moins de 90 tournois au programme de ce festival et 1 250 000€ de garantis
Lire l’article 
Actualites - 08/02/17
Pokerstars.fr : Terminé Les Joueurs Étrangers Dés le 13 Février 
A partir du 13 février les tables de la room au pique rouge seront exclusivement tricolores
Lire l’article 
Actualites - 07/02/17
Challenge HU : Romain Lewis Mobilise Les Français 
Un challenge online qui va rassembler la crème des joueurs de Poker tricolore
Lire l’article 
Actualites - 06/02/17
France Poker Open Divonne : la Win Pour François Tosques 
PMU Poker a fait le plein pour cette première étape du France Poker Open
Lire l’article