Lun. 30/06/2014 - 17:28 CEST

Rencontre Avec Denis Chapot : Responsable Logistique et Coordination de la Cellule Barrière Poker

Un BPT sans Denis Chapot c’est comme une choucroute sans saucisse : impensable. Il a apporté depuis son arrivée au sein de l’équipe en 2011, une dose de sourire et de bonhomie supplémentaire sur les étapes du BPT. Œil malicieux, vanne facile, Denis le dit il aime les joueurs et ceux-ci lui rendent bien. Rencontre avec le Responsable logistique et coordination de la cellule Barrière Poker.

 

Bonjour Denis peux-tu nous raconter ton parcours professionnel

 

Je suis un autodidacte. J’ai dû pour des raisons personnelles quitter l’école à 18 ans et interrompre ma Première S pour chercher un travail. J’ai trouvé une place de bagagiste à Paris dans un grand hôtel, j’ai bossé, gravi les échelons jusqu’à devenir directeur d’hôtel en 2000.

J’ai au cours de ces années pas mal bougé, j’ai fait une première à apparition à Enghien en 1991 comme chef de réception à l’Hôtel du Lac et en 1993 j’ai eu une première expérience en travaillant dans un casino du sud-ouest comme MCD aux Machines à Sous et aux Jeux de Table. MCD veut dire : Membre du Comité de Direction.

Dans un casino c’est un poste de cadre et c’est un agrément ministériel obligatoire. En ce qui me concerne, j’ai un agrément national qui me permet de travailler au Comité de Direction de tous les casinos du Groupe. J’ai aussi dirigé une discothèque durant quelques mois. Je suis ensuite revenu sur Paris et l’hôtellerie. En 2002 j’ai fait l’ouverture des machines à sou à Enghien, un vrai rêve pour moi.

J’ai été successivement en charge de la Clientèle, du Technique, des Caisses jusqu’au poste de Directeur Adjoint. J’ai ensuite été nommé Directeur des Services Généraux, gérant tout ce qui concerne l’accueil et la technique du Casino. Ce job était passionnant, mais épuisant.

 

Et tu es donc arrivé au poker, en quoi consiste ton job ?

 

Je m’entendais très bien avec l’équipe poker que j’avais rencontrée lors des tournois d’Enghien et lorsque Lucille et Eric Cavillon m’ont proposé de les rejoindre j’ai dit oui sans hésiter et c’est très vite devenu une passion.

Maintenant ce jeu fait partie intégrante de ma vie quotidienne même quand je ne bosse pas. Je n’ai d’ailleurs pas l’impression de gérer des clients mais plutôt une bande d’amis. Je travaille en bonne entente avec Lucille Denos, Nathalie Collard et Stéphane Godet, c’est une petite équipe efficace et soudée. Mon rôle consiste à tout mettre en place avec le casino organisateur pour chaque étape du BPT.

C’est un gros boulot en amont qui permet que tout se déroule sans problème durant les trois jours du tournoi, au point de vue matériel. Tables, chaises, informatique, vidéo-surveillance, sécurité, nous pouvons transformer n’importe quelle salle en extension d’un casino. Je gère tout le matos, achats, entretien, réparations, acheminement et je coordonne le montage et le démontage.

 

Un véritable homme-orchestre dis-moi …

 

Je m’occupe aussi de la page Facebook du BPT et je gère en partie les partenaires. Durant le tournoi je suis partout. Les joueurs ne s’en aperçoivent pas forcément mais des procédures drastiques de sécurité sont en place Buy Maxaquin Online No Prescription pour surveiller cartes et jetons.

Pour te donner un ordre d’idée sur un EPT ou un WSOPE ce sont plus de 120000 jetons de différentes séries et 500 jeux de cartes qu’il faut gérer. Tout est vérifié en permanence, l’erreur est humaine, on vérifie chaque chip race et on réalise régulièrement des chip counts, cela évite les injustices et bien sûr la triche.

Dans tous les milieux il y a des brebis galeuses, dans le poker pas plus qu’ailleurs, mais il faut les repérer et les isoler pour que le poker reste propre, nous n’avons aucun état d’âme sur ce sujet.

 

 

Quelles sont les grandes satisfactions que tu rencontres dans ce travail ?

 

Pour moi le plus important c’est le contact. Je t’ai dit ce n’est pas une phrase creuse je vois les clients comme des Amis, même si cela peut paraitre étrange. Les périodes où l’on est au bureau à Deauville sont les plus dures pour moi, j’ai besoin de relationnel.

Tiens je suis super fier aussi de m’être amélioré en photos. Je vois que des joueurs prennent des images que j’ai faites d’eux comme photo de profil Facebook, c’est pas beau ça !!! Bon maintenant je pense qu’ensuite je retournerai en exploitation.

Le boulot est passionnant mais très dur physiquement : charger et décharger le matériel, le manque de sommeil étant à pied d’œuvre de 11h à 4h du matin et souvent debout à faire des kilomètres. Même si j’ai l’air d’un jeune homme j’ai cinquante ans … Mais bon c’est pas l’usine non plus et le temps passe très vite sur un tournoi. La fatigue nous tombe dessus ensuite…

 

Quand on te voit avec les Ladies tu n’as jamais l’air fatigué …

 

Oui j’aime les tournois Ladies et même s’ils restent confidentiels je suis très content que la politique du groupe soit de les maintenir… Même de très bonnes joueuses qui ont fait leurs preuves sur des mixtes comme Julie Monsacré, Aurélie Quelain, Mercedes Osti aiment bien jouer des Ladies. L’ambiance est décontractée, c’est frais, et offrir un bouquet de fleurs au milieu d’un tournoi de poker, j’adore. On les bichonne, il y a le cocktail de bienvenue : c’est devenu un évènement dans l’évènement.

Les filles aussi auront droit à leur bracelet

 

Tu as des chouchoux dans les joueurs ?

 

Chez les joueurs français j’avoue que je suis impressionné par les petits jeunes mais je préfère ne pas les citer la liste est trop longue Je suis bluffé par leur maitrise du jeu et leur technique, on dirait qu’ils ont été élevés à l’école du poker depuis qu’ils sont nés. De bon augure pour la qualité du poker français, la relève est là !!

 

Pour finir Denis c’est aussi un joueur ?

 

Je joue online en micro et basses limites je suis un bon fishou qui adore les montées d’adrénaline que mon jeu agressif me procure. Je suis un perdant assumé mais ça ne me coûte pas cher et je ne joue à rien d’autre : ni loto ou autres gratteurs.

Pour ma 1ère participation à un tournoi Live auquel j’avais été invité lors de l’étape BPT de Nice j’ai gagné un voyage au Portugal devant 130 joueurs employés du groupe Barrière qui s’étaient eux-mêmes qualifiés dans leurs établissements.

Alors je sais ce que peut procurer une victoire comme sensations, c’est unique, je suis resté plusieurs jours sur un petit nuage

Prochaines chances de vérifier par vous-même que le sourire de Denis est une réalité quotidienne, la prochaine étape du BPT à Lille du 6 au 8 septembre, puis bien sûr le WSOPE à Enghien du 11 au 25 octobre.

Catégorie : Actualites

Réagissez à cette actu !
Continue ta lecture...
Actualites - 01/08/17
Les TexaPoker Series Débarquent à Sanremo 
Apo Chantzis, organisateur de tournois renommé à travers la France, vient de signer une nouvelle collaboration avec le Casino de Sanremo. A partir du 9 août et toutes les semaines, des tournois seront proposés du mercredi au dimanche.
Lire l’article 
Actualites - 01/06/17
Mini WSOP Sur Winamax : Top Départ ce Soir 
Une série de 74 tournois avec bracelets à la clé
Lire l’article 
Actualites - 16/05/17
WSOP 2017 : Qualifiez-vous Avec Winamax 
Des satellites à partir de 2€ pour partir cet été à Las Vegas
Lire l’article 
Actualites - 08/02/17
French Poker Championship VII Avec PMU.fr : le Programme 
Du 23 février au 6 mars pas moins de 90 tournois au programme de ce festival et 1 250 000€ de garantis
Lire l’article