Antonio Esfiandari

D'origine iranienne et surnommé The Magician grâce à son premier emploi, il est connu pour être un des joueurs les plus Ballas du circuit, amateur de beaux costards et de voitures de luxe.

Ses gains en tournois peuvent le lui permettre, surtout depuis son colossal chèque remporté en juillet 2012 au tournoi de charité Big One For One Drop.

Palmarès d’Antonio Esfiandari lors des WSOP

Date Tournoi Place Gains
Avril 2003 2000$ NLH 5e 34 060$
Mai 2004 2000$ PLH 1er 184 860$ Bracelet
Juin 2005 2500$ SH NLH 5e 63 020$
Juin 2005 5500$ NLH 43e 6570$
Juin 2007 1000$ NLH 39e 11 905$
Juin 2007 1500$ NLH 62e 9798$
Juin 2008 10 000$ HU 53e 14 438$
Juin 2009 3000$ NLH Triple Chance 24e 14 967$
Juin 2009 10 000$ Main Event 24e 352 832$
Mai 2010 1500$ NLH 211e 2880$
Juin 2010 5000$ NLH 12e 49 024$
Juin 2010 10 000$ HU 32e 17 987$
Juin 2010 1000$ NLH 73e 4504$
Juin 2011 1000$ NLH 7e 58 288$
Mai 2012 1500$ PLH 44e 4011$
Juin 2012 1500$ NLH 329e 2895
Juin 2012 10 000$ HU 16e 20 674$
Juin 2012 10 000$ PL0 12e 34 139$
Juin 2012 3000$ NLH 3e 151 613$
Juin 2012 1 000 000$ The Big One For Drop 1er 18 346 673$
Juin 2012 10 000$ Main Event 501e 24 808$
Septembre 2012 1000€ NLH 1er 164 656$ Bracelet
Avril 2013 WSOP APAC – 10 000A$ 9e 68 451$
Mai 2013 5000$ NLH 8Handed 43e 9743$
Juin 2013 3000$ NLH shootout 48e 7384$
Juin 2013 3000$ NLH 6Handed 51e 7071$
Juin 2013 1000$ NLH 139e 2111$
Juin 2013 111 111$ One Drop High Roller 4e 1 433 438$

C’est magique

Il quitte l’Iran à 9 ans sous le prénom d’Amir et se retrouve en Californie où il choisira de devenir Anthony lassé des moqueries des enfants de sa classe.

Il deviendra Antonio dix ans plus tard. Doué, en 6 mois il parle couramment l’anglais. Elève pourtant modèle, son goût de la fête lui fait quitter les bancs de l’école à 17 ans pour voler de ses propres ailes.

Barman, il prend goût à la magie en voyant faire un collègue, décide de lui aussi apprendre à faire des tours pour augmenter ses pourboire. Très vite Magic Antonio se fait des 400$ dollars en une heure grâce au close-up.

Il tente de les faire fructifier aux tables de Poker et très vite rencontre le succès et décide d’en faire son métier. Il affirme que la Magie lui a appris à observer l’humain, capacité dont il se sert aux tables de jeux. Il rencontre à une table Phil Laak et les deux garçons deviennent inséparables, partageant même une co-loc.

Encore maintenant il leur arrive de partager la même chambre sur les tournois en souvenir du bon vieux temps. Esfandiari vole désormais de succès en succès et devient même en 2004 le plus jeune joueur de l’histoire à avoir remporté une épreuve du WPT.

Avec les sous il s’offre une Dodge Viper et un costume Armani et poursuit sur sa lancée aux WSOP en remportant son premier bracelet. Il s’installe à cette époque définitivement à Vegas. Il écrit quelques livres, apparait dans des jeux vidéos, ponds un DVD de tutorial et figure dans de nombreux shows télé, dont l’émission de télé-réalité I bet on you avec son ami Phil Laak.

Son grand fait de gloire restait ses chips tricks impressionnants, jusqu’à son succès au The Big One for Drops. The Magician s’impose au tournoi le plus cher de tous les temps devant ses 47 concurrents, des industriels ou des joueurs de renom comme Sam Trickett, Phil Hellmuth ou Mike Sexton.

Même si une importante partie de ses gains est retourné chez ses stackeurs et que 11% du prizepool a été reversé au profit de l’Association de Guy Laliberté, nul doute qu’il lui ait resté de quoi acheter quelques costumes.