Doyle Brunson

A tout seigneur tout honneur Texas Dolly est de plus en plus souvent appelé Big Papa par les joueurs américains avec affection et respect.

Né en 1933 au Texas rien ne le destinait à devenir joueur de Poker et pourtant : une centaine de lignes Hendon Mob la première en 1972 avec une 3e place aux WSOP et la dernière cet été malgré sa fatigue affichée.

En 1976 il remportera le premier de ses 10 bracelets et l’année suivante le 2e donnant son pseudonyme à la main qui lui offrit la victoire les deux fois T2. Les deux éditions de son livre Super System se sont vendues à des milliers d’exemplaires dans le monde

Palmarès de Doyle Brunson lors des WSOP

Il est impressionnant et montre une maîtrise de toutes les variantes du Poker. Dix bracelets et la somme astronomique de 2 922 631$ remportée sur les WSOP. Si on rajoute toutes ses perfs en MTT et ses gains en cash je vous laisse imaginer …

Résultats Doyle Brunson ‘Texas Dolly’

Date Tournoi Place Gains
Mai 1972 10 000$ Main Event WSOP 3e 32 500$
Mai 1973 10 000$ Main Event WSOP 11e  
Mai 1976 10 000$ Main Event WSOP 1er 220 000$ Bracelet
Mai 1976 7000$ No Limit Deuce to Seven Draw 1er 80 250$ Bracelet
Mai 1977 10 000$ Main Event WSOP 1er 340 000$ Bracelet
Mai 1977 1000$ Seven Card Stud Split 1er 62 500$ Bracelet
Mai 1978 5000$ Seven Card Stud 1er 68 000$ Bracelet
Mai 1979 600$ Mixed Doubles 1er 4500$ Bracelet
Mai 1980 10 000$ No Limit Deuce to Seven Draw 2e 75 000$
Mai 1980 10 000$ Main Event 2e 146 000$
Mai 1982 2500$ Limit Ace to Five Draw 3e 14 625$
Mai 1982 10 000$ Main Event 4e 52 000$
Mai 1983 10 000$ Main Event 3e 108 000$
Mai 1986 2500$ Pot Limit Omaha 4e 19 050$
Mai 1991 2500$ No Limit Holdem 1er 208 000$ Bracelet
Mai 1995 5 000$ No Limit Deuce to Seven Draw 3e 33 750$
Mai 1995 Chinese Poker 2e 62 500$
Mai 1995 10 000$ Main Event 167e  
Mai 1996 5 000$ No Limit Deuce to Seven Draw 5e 16 250$
Mai 1997 10 000$ Main Event 16e 25 440$
Avril 1998 1500$ Seven Card Razz 1er 93 000$ Bracelet
Avril 1998 1500$ Pot Limit Omaha 10e 4644$
Mai 1998 2500$ Pot Limit Omaha 2e 78 200$
Mai 1998 5 000$ No Limit Deuce to Seven Draw 3e 44 250$
Avril 2003 1500$ Pot Limit Omaha 18e 4620$
Avril 2003 2000$ HORSE 1er 84 080$ Bracelet
Mai 2004 10 000$ Main Event 53e 45 000$
Juin 2005 5000$ Short Handed No Limit Holdem 1er 367 800$ Bracelet
Juillet 2006 50 000$ HORSE 8e 274 560$
Aout 2006 1500$ No Limit Holdem 21e 3372$
Juin 2007 5000$ HORSE 22e 9024$
Juillet 2007 10 000$ Main Event 6e 123 967$
Juin 2008 10 000$ Main Event 21e 16 243$
Juin 2008 50 000$ HORSE 16e 124 320$
Juin 2009 10 000$ Mixed Event 8 games 15e 21 536$
Juin 2009 10 000$ Seven Card Stud Hi Lo 7e 62 234$
Sept 2009 (WSOPE Londres) 10 000£ Main Event 17e 51 433$
Juillet 2013 10 000$ Main Event 409e 28 063$

Une jambe et une carrière brisée

La vie n’a pas été tendre au départ pour Texas Dolly. Jouant au basket dans l’équipe des All State Texas il est repéré par les Lakers de Minneapolis. Une carrière de joueur professionnel s’ouvre à lui. Hélas coup du sort effectuant comme beaucoup de jeunes américains un job d’été, il se lâche sur la jambe une plaque de plâtre et la brise net en deux endroits. Deux ans de plâtre et une mauvaise consolidation qui l’handicaperont à vie, l’obligeant parfois à se servir de béquilles.

Le Poker remplacera le sport et payera ses études. Master en poche il trouve un job de vendeur d’équipements de bureau. La légende veut que le même jour, invité à une partie de Stud, il gagne en moins de trois heure plus que son salaire mensuel et plaque tout pour vivre de sa passion. Il rencontre sa femme en 1960, l’épouse deux ans plus tard, elle est enceinte, tout baigne et c’est le moment où on lui diagnostique un cancer de la nuque incurable. Miracle une opération et la tumeur disparait comme par enchantement. Encore plus fou sa femme connait quelques mois plus tard la même maladie et … la même guérison.

Brunson est un miraculé, il découvre la foi. Autre période difficile il se broke totalement en arrivant à Vegas avec ses amis Amarillo Slim et Sailor Roberts. Leur cagnotte commune de six chiffres fondit sous le soleil du désert et s’ils restèrent amis, ils décidèrent de jouer chacun pour soi. Resté définitivement sur place, il remonta sa bankroll et continua sa vie familiale et sa carrière de joueur, remplie de petits bonheurs et de grands drames : ses premiers bracelets, le bracelet de son fils ainé Todd, la mort de sa fille âgée de 18 ans d’une surdose médicamenteuse, ses livres, ses passages télévisuels remarqués. 50 ans de carrière et cet été à Vegas la standing ovation qui salua son bust était remplie de nostalgie, d’admiration et d’émotion.