Scotty Nguyen

Il est né au Vietnam en 1962 sous le prénom de Thuan, famille pauvre, 13 frères et sœurs. Ses premiers pokers se font sur le trottoir pour glaner des piecettes ou des bonbecs qu'il revend.

A l’âge de 12 ans sa mère a amassé suffisamment d’argent pour l’envoyer clandestinement aux Etats Unis avec ses frères sur un bateau de fortune comme des milliers de « boatpeople ».

Il tracera sa route, deviendra Scotty, une légende de l’histoire du Poker, avec à son actif 5 bracelets et des dizaines d’ITM.

Palmarès de Scotty Nguyen lors des WSOP

« The Prince of Poker » qui adore les bijoux bling-bling a largement gagné de quoi s’en offrir : presque 300 ITM au cours de sa carrière, comptabilisées depuis 1991.

Du boat people à Mister Bling Bling

Un voyage qui durera 22 jours aux termes desquels l’embarcation est enfin recueillie. Taïwan, où il travaillera un an comme ouvrier avant d’être envoyé aux Etats Unis dans une famille d’accueil. Choc culturel et climatique : l’adolescent vit mal son arrivée à Chicago, l’hiver rigoureux de l’est et a beaucoup de mal à communiquer et à s’adapter.

Il est transféré dans une nouvelle famille en Californie et si le climat lui convient mieux, il continue à être un jeune en difficulté, haïssant l’école et gagnant son argent de poche en petites combines. Il joue de plus en plus au Poker dans les bars ou les salles de billard et change son prénom en Scotty sur les conseils d’un de ses employeurs.

A 20 ans il passe son premier week-end à Vegas avec des amis et se broke aux machines à sous, mais la ville lumière l’attire maintenant comme un aimant. Persuadé d’avoir trouvé son chez-lui, il négocie entre deux bouchées au buffet du Caesar un petit boulot au service d’entretien du restaurant et laisse repartir ses amis. Il prend conscience de son niveau médiocre au Poker et décide de prendre des cours.

Il devient croupier pour 150$ par jour, somme qui repart invariablement chaque soir sur les tables. Il joue en 3$/6$ Seven Card Stud sans grand succès et découvre plus tard le Texas Holdem qui lui permettra de commencer à rencontrer de la réussite, de quitter son job de croupier et de pouvoir gagner sa vie et entretenir le reste de sa famille toujours au Vietnam. Il faut bien sûr une anecdote à la mesure de la légende pour ce début de carrière.

Scotty est à Lake Tahoe où il doit dealer dans une série de tournois avec un Main à 1000$. Il y a des tables de cash autour de l’évènement et Scotty réussit à monter 7000$. Sur un coup de tête il décide de ne pas dealer et de jouer le tournoi, même si il n’a strictement aucune expérience des MTT : il n’a pas compris l’augmentation des blinds et joue chaque table comme une table indépendante de cash.

La méthode lui réussit, il termine le tournoi avec un deal en HU à 140 000$. Il fera fructifier cette somme et très vite il est à la tête d’une BR d’un million de dollars. Il joue de plus en plus et gagne chaque nuit de 50 000 à 100 000$. Le petit garçon qui rêvait d’Amérique a de quoi s’acheter des jolis joggings blancs, de lourds bijoux en or, de belles voitures et de quoi faire la fête à grand renfort d’alcool, de fumette et de coke.

Les sharks veillent et alléchés par l’odeur du sang, ils fondent sur le Caesars Palace où Scotty possède 4 coffres remplis de jolis billets verts. En une mémorable soirée bien arrosée, il dilapide tout son argent et se retrouve hébété avec 5000$ en poche !!! Même s’il affirme que ce fut une grande leçon, il aura irrémédiablement une grosse tendance à spew et se retrouvera périodiquement broke malgré ses bons résultat.

Une BR qui joue les montagnes russes, un train de vie inversement proportionnel à son ancienne pauvreté, une attitude à table bruyante et souriante, pour un surnom : Prince of Poker. Le Prince après un premier mariage loupé, rencontre la femme de sa vie Julie avec laquelle il élèvera 7 enfants.

Trois religions pour Scotty : la famille, le bouddhisme et … la bière. Il a toujours une canette greffée à la main et en joue parait-il aux tables pour faire croire qu’il n’a pas toutes ses facultés. Son trash-talk permanent peut déstabiliser même les plus grands.

En 1998 il est à nouveau broke. Son ami le joueur Mike Matusow le stack sur un sat, il prend son ticket et décroche ensuite son bracelet. Un HU d’anthologie face à Kevin Mc Bride avec un coup de pression bien amené. Sur un board 8c 9d 9h 8h 8s il push son tapis, se lève et annonce : « If you call it’s gonna be all over Baby ». Mc Bride le voit en bluff et répond « Icall. I play the board ».

Scotty montre Jd 9c et remporte le bracelet et le million de la gagne. Une victoire qui se teintera de rouge: un de ses frère resté au Vietnam court en apprenant la nouvelle pour l’annoncer dans le quartier, il est percuté par une voiture et tué sur le coup. Malgré son amour des bijoux voyants, le bracelet symboliquement taché de sang restera dans un tiroir. Scotty a le vent en poupe et continue à enchaîner les ITM et les TF.

Hélas ses vieux démons reprennent le dessus éclipsant ses performances et les médias spécialisés se retrouvent à plus parler de son attitude déplacée à table que de ses résultats. Le point de non-retour est franchi lors des WSOP 2008, où Scotty lors du HORSE à 50 000$ s’impose face à 147 adversaires parmi les meilleurs joueurs mondiaux, mais cumule à la table toute la gamme des pires comportements pouvant exister, terminant le tournoi complètement bourré à la bière et aux cocktails.

Une victoire entachée qui l’obligera à présenter des excuses pour son comportement inadapté. Nguyen continue à accumuler ses gains et rêve maintenant de titres européens, EPT ou WSOPE en ligne de mire. Un itinéraire en forme de rêve américain pour le petit enfant fuyant son pays natal.

Résultats Scotty Nguyen

Date Tournoi Place Gains
Mai 1995 2500$ No Limit Holdem 13e 4 650$
Avril 1996 2000$ No Limit Holdem 19e 5 280$
Avril 1997 2000$ Omaha 8 or better 1er 156 950$ Bracelet
Mai 1997 2500$ Seven Card Stud Split 13e 2 925$
1998 1500$ Pot Limit Omaha 9e 4 392$
Avril 1998 1500$ Seven Card Stud Split 16e 3 765$
Avril 1998 2000$ No Limit Holdem 3e 66 500$
Mai 1998 10 000$ Main Event 1er 1 000 000$ Bracelet
Mai 1999 3500$ No Limit Holdem 26e 4 305$
Mai 1999 1500$ Omaha 8 or better 9e 5 840$
Mai 2000 5000$ Seven Card Stud 4e 30 300$
Mai 2001 2500$ Omaha Pot Limit 1er 178 480$ Bracelet
Mai 2001 3000$ Texas Holdem PL 23e 3 945$
Mai 2001 5000$ Omaha HiLo 1er 207 580$ Bracelet
Avril 2002 2000$ No Limit Holdem 22e 5060$
Mai 2002 1500$ Limit Holdem 4e 17 300$
Avril 2003 1500$ Seven Card Stud 9e 3 700$
Avril 2003 2000$ HORSE 5e 10 500$
Avril 2003 2500$ Limit Holdem 14e 5 320$
Mai 2003 10 000$ Main Event 18e 55 000$
Avril 2004 1500$ Omaha HiLo 35e 2 060$
Avril 2004 1000$ No Limit Holdem 42e 3 780$
Avril 2004 1500$ No Limit Holdem 15e 10 320$
Mai 2004 1500$ No Limit Holdem 7e 46 040$
Mai 2004 3000$ Pot Limit Holdem 18e 6 980$
Mai 2004 1000$ Deuce to Seven Triple Draw 4e 24 540$
Juin 2005 2500$ Omaha HiLo 34e 3 305$
Juin 2005 5000$ SH NL Holdem 3e 106 105$
Juin 2007 2500$ Omaha/ 7 card stud/HiLo/8 or Better 10e 11 658$
Juin 2007 3000$ Seven Card Stud 2e 110 731$
Juin 2007 5000$ No Limit Holdem 17e 16 582$
Juin 2007 1000$ Seven Card Stud 4e 31 610$
Juin 2007 10 000$ PLO 15e 30 992$
Juin 2007 10 000$ Main Event 11e 476 926$
Juin 2008 2500$ No Limit Holdem 7e 50 508$
Juin 2008 50 000$ HORSE 1er 1 989 120$ Bracelet
Juin 2009 10 000$ Seven Card Stud 11e 33 668$
Juin 2010 10 000$ Main Event 209e 48 847$
Juin 2010 10 000$ HORSE 19e 21 987$
Juin 2011 2500$ Omaha/ 7 card stud/HiLo/8 or Better 5e 53 091$
Juin 2012 5000$ Omaha HiLo 2e 182 213$
Juin 2012 3000$ PLO/HiLo 8e 33 789$
Juin 2013 2500$ 10 games mix 21e 7 075$